Comment consommer le CBD

Comment consommer le CBD ? Nos conseils

Même si les lois qui entourent le CBD sont encore assez floues, il est admis que sa consommation est inoffensive pour la santé. De nombreuses études ont d’ailleurs mis en évidence ses propriétés bienfaitrices. Pour autant, il est important de le consommer à dose convenable et surtout d’éviter de le fumer. Trouvez ci-après nos conseils pour consommer correctement le CBD.

L’ingestion

Les vertus thérapeutiques du CBD sont multiples, mais ce n’est pas un médicament. En dépit du fait qu’il partage les mêmes origines que le THC, il n’est pas considéré comme un stupéfiant. Différentes études ont prouvé son efficacité contre les douleurs et certaines pathologies. Il s’avère même que ce cannabinoïde favorise l’équilibre du système immunitaire.

La consommation de gélules ou de capsules CBD est la méthode que je conseille surtout aux débutants. Il vous sera plus simple de le doser en fonction de vos besoins et de votre ressenti.

Le CBD sous forme de capsules ou de gélules a également l’avantage d’être plus discret. Conditionné dans une petite boîte, le produit se révèle pratique. Il vous sera plus facile de le prendre en cours de journée sans éveiller les soupçons. Les capsules CBD permettent un usage rapide. Qui plus est, ce format est l’idéal pour ceux qui préfèrent les produits neutres. En effet, les capsules ou gélules de CBD sont souvent sans odeur et sans goût.

Bien que ce mode d’administration se révèle pratique et simple, ce n’est pas le plus efficace. Lorsque le CBD est pris sous forme de gélules, son action tarde à se faire ressentir. Cela est dû au fait que vous devez attendre que le produit soit entièrement ingéré avant que le cannabidiol puisse être assimilé par l’organisme. Vous ne ressentirez donc ses effets anti-inflammatoires et relaxants qu’après 15 à 20 minutes. Il en va de même si vous prenez, par exemple, une fleur CBD en infusion.

Le vapotage

Une méthode de consommation du CBD qui se veut plus écologique consiste à le vapoter. Il vous est possible de vapoter le CBD à peu près sous n’importe quelle forme (fleur, huile, résine, etc.). En revanche, je préconise surtout le vapotage du concentré de CBD. Sous ce format, toutes les qualités sensorielles du CBD sont préservées.

Évidemment, il vous est toujours possible de vapoter un CBD sous forme de résine ou de cristaux en le chauffant au préalable. Vous pouvez même l’incorporer à vos plats divers, mais comme évoqué plus haut, l’ingestion est un mode de consommation à effet lent contrairement au vapotage.

Pour vapoter votre produit CBD, vous avez le choix entre utiliser un vaporisateur ou passer par une e-cigarette. C’est la méthode de consommation qui conviendra certainement plus aux anciens fumeurs. Cette technique requiert l’usage de e-cigs ou e-cigarettes. Le vapotage consiste à inhaler la fumée produite par la combustion du E-liquide CBD. Il a l’avantage d’être personnalisable en fonction des goûts et besoins en CBD de chacun. Vous avez même la possibilité de personnaliser votre E-liquide CBD, mais cela nécessite des connaissances techniques spécifiques pour obtenir le dosage idéal en propylène glycol et en glycérine végétale.

Le dabbing

Si vous souhaitez prendre votre CBD en dab, vous avez besoin d’un dabber, d’un bong ou d’un dab ring. Ce type d’accessoire est spécifiquement conçu pour contenir le cannabidiol sous sa forme concentrée (wax, cristaux, etc.). Je considère le dabbing comme l’une des techniques les plus appréciables pour consommer les concentrés de CBD. Cette méthode consiste à placer directement votre produit CBD sur un appareil préchauffé. Vous aurez ensuite à inhaler la vapeur qui en résulte. Le dabbing a l’avantage de générer des vapeurs plus douces et onctueuses. Il se révèle moins nocif que le joint et plus agréable que la vaporisation classique, à condition d’être effectué correctement.

En plus d’offrir des vapeurs riches en saveurs, il s’avère plus efficace. Il faut savoir que le dabbing vous fait profiter d’un concentré de CBD avoisinant les 60 à 80 % contrairement aux têtes de CBD dont les concentrations sont estimées aux environs des 30 % et plus. En revanche, sa mise en application nécessite un équipement adapté et une certaine précaution lors de la manipulation.

L’inhalation par vaporisation

Cette méthode de consommation se prête aussi bien aux fleurs de CBD, qu’aux résines, cristaux, wax, etc. En revanche, elle nécessite l’utilisation d’un vaporisateur adapté au type de produit que vous désirez inhaler. L’inhalation du CBD par vaporisation est la technique que je recommande si vous désirez ressentir les effets relaxants du produit quasi instantanément.

Il vous suffit pour cela de chauffer votre produit CBD dans le vaporisateur pour en dégager la vapeur. Cette dernière est riche en principes actifs et en saveurs. L’inhalation par vaporisation se veut plus douce pour vos poumons et ne présente aucun danger pour votre santé. Concrètement, c’est un mode de consommation qui vous permet de profiter efficacement de toutes les vertus thérapeutiques du CBD et de ses saveurs. En revanche, vous aurez besoin d’un vaporisateur de qualité dans lequel vous devez placer vos produits CBD effrités. Lorsque vous insérez ces derniers dans le récipient conçu à cet effet, assurez-vous qu’ils soient en quantité suffisante. S’ils sont trop entassés, cela risquerait de nuire à la bonne combustion et en trop petite quantité, vous n’aurez pas une vaporisation optimale.

Avec un vaporisateur à température intégrée, vous n’aurez quasiment rien à faire. Dans le cas contraire, assurez-vous de toujours maintenir une température comprise entre 160 et 220 °C. En dessous de ces valeurs, la vaporisation sera inefficace et au-delà, vos produits CBD pourraient brûler.

La consommation en sublinguale

Lorsqu’il est proposé sous forme d’huile, le CBD s’avère efficace pour soulager rapidement les douleurs articulaires et musculaires. Afin d’en profiter au maximum, il convient de le consommer en sublingual. Ceux qui sont habitués à la puissance du cannabidiol peuvent également prendre en sublingual des concentrés de CBD, mais en très petites quantités.

Le tout consiste à placer une goutte d’huile CBD sous la langue et de la laisser agir pendant quelques secondes avant de se rincer la bouche. Lorsqu’il est laissé suffisamment longtemps sous la langue, le CBD est facilement absorbé par les muqueuses. Contrairement à l’ingestion, la prise par voie sublinguale permet d’avoir des effets plus rapides du CBD. Cela s’explique par le fait que les molécules de CBD peuvent facilement passer dans les vaisseaux sanguins et les capillaires, ceux-là mêmes qui vont les diffuser dans la circulation sanguine. Si vous privilégiez la consommation du CBD en sublingual, préférez les huiles CBD de qualité et respectez toujours les dosages indiqués par les fabricants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.