différences entre CBD et CBG

CBD et CBG : quelles différences ?

Actuellement, le CBD et le THC sont les cannabinoïdes les plus connus. Le CBD est le plus populaire étant donné qu’il s’agit d’un composé légal et que les produits au CBD se sont multipliés au fil des ans. Le cannabis ne contient toutefois pas que du CBD et du THC. Il existe de nombreux autres cannabinoïdes moins connus, car présents en faible quantité. C’est par exemple le cas du CBG ou canabigérol qui commence aussi à intéresser les chercheurs et producteurs de chanvre.

À propos du CBG

Le CBD n’a probablement plus besoin d’être présenté vu qu’il est particulièrement populaire. Présente sous de nombreuses formes (fleur, huile, résine, etc.), cette molécule a de nombreux effets bénéfiques pour notre organisme. Parmi ses propriétés reconnues figure sa faculté à lutter contre le stress, l’anxiété et la mauvaise humeur en général.

Le CBG est quant à lui, moins connu et il n’a été découvert qu’un peu plus tard par rapport au CBD. En effet, les premières recherches sur le CBD datent de 1939 tandis que le CBG n’a été extrait pour la première fois qu’en 1964. Cela s’explique par le fait que le CBG ne représente que 1 % des cannabinoïdes présents dans le cannabis.

Pourtant, il a été prouvé que le CBG serait en réalité le précurseur de tous les cannabinoïdes. Ainsi, s’il n’est présent qu’en petite quantité, c’est parce qu’une fois à maturité, les plants de chanvre ont converti tous leurs CBG en d’autres cannabinoïdes. Moléculairement, même s’il est à l’origine des cannabinoïdes, il possède une structure différente. C’est un point sur lequel il diffère du CBD.

Les produits à base de CBG ne sont pas très nombreux, mais ils commencent malgré tout à intégrer les boutiques de CBD. Il est désormais possible d’acheter des huiles de CBG ou des fleurs riches en CBG.

Particularités du CBG

Nommé CBGA lorsqu’il est sous sa forme acide, le CBG possède la formule chimique C22H32O4. Il est initialement présent dans les têtes des trichomes. Suite à de nombreuses réactions, il se décompose pour former les synthases THCA, le CBDA et le CBCA. Cette transformation se fait rapidement et très tôt. C’est pourquoi même une extraction sur de jeunes plants ne permet d’obtenir qu’une faible quantité de CBG.

Par ailleurs, il a été remarqué que le CBG est bien plus présent dans les variétés de chanvres que dans le cannabis. Cela serait dû à la présence d’un gène récessif qui inhibe la production de l’une des synthases. Pour rappel, le chanvre est le terme qui désigne le cannabis produit légalement et qui contient une faible teneur en THC.

Même si le CBG et le CBD ont une structure différente, ils présentent à peu près les mêmes propriétés. Contrairement au THC, le CBG est donc une substance non psychoactive. Tout comme le CBD, il peut interagir avec le système endocannabinoïde (SEC). Il présente néanmoins une meilleure affinité avec ce dernier.

Les études sur les différentes utilisations du CBG dans le monde de la médecine n’en sont qu’à leurs prémices. Mais cette molécule présente de nombreux potentiels qui poussent toujours les chercheurs à approfondir les études à son sujet. Le CBG montre par exemple, des signes laissant penser qu’il peut aider à traiter les maladies neurodégénératives telles que la maladie de Huntington.

Ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes ont été mises en évidence lors d’une recherche menée dans l’Université de Naples Federico (Italie) en 2013. Le docteur Bonni Goldstein qui a une expertise en cannabis thérapeutique a démontré que le CBG pouvait agir contre le stress et la dépression. Diverses études ont également permis de révéler l’éventuel usage du CBG contre l’anorexie, ses propriétés antibactériennes et ses autres usages thérapeutiques.

Le CBD et le CBG sont-ils les mêmes ?

Puisque leur usage potentiel est le même, vous pourriez vous demander si le CBD et le CBG sont aussi les mêmes. En réalité, même si deux molécules présentent de très nombreux points communs, elles se diffèrent sur quelques points, notamment à cause de leur structure.

Le CBD n’agit que d’une manière mineure avec les récepteurs CB1 et CB2. Ce qui n’est pas le cas du CBG, dont l’interaction se révèle plus importante. Les récepteurs CB1 sont en abondance dans le cerveau tandis que les récepteurs CB2 ont un lien avec le système immunitaire. En interagissant avec les récepteurs CB1, le CBG peut causer une légère sensation d’euphorie. Cependant, les effets du CBG restent faibles en comparaison avec le THC.

Puisqu’il agit d’une manière légèrement similaire au THC, le CBG est susceptible d’augmenter l’appétit contrairement au CBD. C’est d’ailleurs pour cette raison que son usage contre l’anorexie fait l’objet de quelques études. Il semble également avoir un effet plus important sur le sommeil par rapport au CBD. D’une manière générale, le CBG a des effets plus marqués en comparaison avec le CBD. Il faudra néanmoins des études plus approfondies avant de savoir si le CBG est meilleur que le CBD.

Combiner le CBD et le CBG

Le CBG est un produit qui fait naitre beaucoup d’espoir, mais il a l’inconvénient d’être plus difficile à produire contrairement au CBD. Qui plus est, les études à son sujet ne sont pas encore très avancées. C’est pourquoi il ne faut pas se ruer vers les nouveaux produits au CBG qui vont potentiellement envahir le marché.

Il faut souligner que chacun peut réagir différemment face au CBG et au CBD. Pour certains, le CBD aura des effets plus bénéfiques tandis que pour d’autres, il est possible que ce soit le CBG qui offre de meilleurs résultats.

En attendant que le CBG se démocratise, vous pouvez néanmoins tester les bienfaits de cette molécule en la combinant avec le CBD. Les produits riches en CBG tels que les fleurs contiennent d’ailleurs une quantité non négligeable de CBD. Lorsque vous consommez le CBD et le CBG ensemble, vous profiterez de l’effet d’entourage.

Il s’agit simplement de la synergie qui existe entre les cannabinoïdes (et les terpènes). Les cannabinoïdes vont agir les uns avec les autres pour amplifier leurs effets respectifs. Pour le cas de la combinaison CBG et CBD, les effets dynamisants et relaxants de chaque élément vont s’équilibrer. Profiter de cet effet d’entourage vous permet ainsi de découvrir le meilleur de chaque molécule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.