Guide pour consommer du cannabis CBD – Présentation des méthodes.

differentes consommation cannabis cannabidiol

Le cannabis cannabidiol et ses extraits, comme l’huile de CBD, peuvent être consommés de plusieurs façons.
Chacune des options de consommation a ses propres avantages et inconvénients.
Vous ressentirez différents effets si vous fumez des fleurs riches en CBD, ou si vous avalez un gelcap ou tout simplement si vous laissez tomber de l’huile de CBD sous votre langue (methode de prise sublingual).

Tout le monde traite le cannabis et les cannabinoïdes un peu différemment. La diversité de l’expérience humaine signifie que trouver la forme idéale de consommation de cannabis peut nécessiter une certaine expérimentation.

Les principales différences entre les façons de consommer du cannabis sont liées à ces questions :

  • Début des effets : À quelle vitesse les cannabinoïdes commenceront-ils à agir ?
  • Dose lors des prises : Qu’est-ce qu’une dose initiale raisonnable ?
  • Fonctionnement sur notre corps : Quelles parties du corps seront les plus touchées ?
  • Durée des effets : Combien de temps les effets dureront-ils ?

Le dosage requis dépend bien sûr de la qualité du produit que vous allez prendre, ainsi que de l’objectif que vous visez avec sa consommation.

Inhalation : Fumer de façon classique, ou via le vapotage

  • Apparition des premiers effets : Presque instantané, de l’ordre de quelques secondes à quelques minutes en fonction des personnes et de leur corpulence.
  • Dose recommandé : Pour un nouveau consommateur, un joint typique de 0.3gr de CBD sera suffisant. Alors qu’un habitué pourra monter jusqu’à 1gr de cannabis cannabidiol.
  • Partie du corps touché : Les poumons seront les premiers touchés, puis le cœur et le cerveau. Ensuite, l’effet est réparti assez uniformément dans tout le corps.
  • Durée des effets : La plupart des effets durent pour une durée de 2 à 3h.

Lorsque le cannabis CBD est inhalés par les poumons, ils est envoyé au cerveau avant d’être métabolisés par le foie. Cela fait de l’inhalation la méthode la plus rapide pour voir les effets du produit.

Grâce à la prise facile et surtout grâce au fait que les effets apparaissent rapidement, cela peut être un moyen rapide pour traiter des problèmes qui apparaissent d’un coup (Par exemple les nausées ou douleurs aiguës). L’apparition quasi-immédiate permet également aux patients d’ajuster la dose et de trouver rapidement la dose désirée.
Pour ceux qui ne connaissent pas le CBD, le surdosage est assez rare comme nous avons pu le voir dans notre article sur les risques de la consommation de CBD.

Fumer & vapoter : Fleur ou Huile ?

On inhale le CBD en fumant ou en vaporisant la fleur. Les extraits d’huile de cannabis cannabidiol peuvent aussi être vaporisés ou dabbé (à l’aide d’une pipe à eau appelée bubbler, rig ou bong). Le principal problème lorsque l’on fume la fleur, c’est que la fumée est nocive pour les poumons. Bien que fumer du cannabis ne soit pas associé au cancer du poumon ou à la MPOC, il y a des problèmes de santé associés à la respiration de tout type de fumée (par exemple toux chronique, congestion, asthme).
La tétrahydrocannabivarine cannabinoïde (THCV) ne semble pas bien se vaporiser, de sorte qu’il peut être nécessaire de fumer ou de recourir à des méthodes d’administration non inhalées pour obtenir des avantages du THCV.

Le fait de vaper, contrairement au fait de fumer, a un début légèrement plus lent, mais facilite une meilleure absorption.
Bien que le vaping soit généralement meilleur pour les poumons, les diluants et autres additifs dans les extraits d’huile et les cartouches peuvent se décomposer en carcinogènes lorsqu’ils sont chauffés dans des vaporisateurs de mauvaises qualités. Ce n’est pas un problème lors de la vape de la fleur.

La fleur et l’huile peuvent toutes deux être vapé, mais il existe très peu de recherches sur les effets de la vaporisation des concentrés d’huile. Cependant, il semblerait que la qualité des huiles soient bien plus contrôlés que la qualité des fleurs.

Capsules et gélules – Type complément alimentaire

  • Apparition des premiers effets : L’effet est beaucoup plus long car la capsule doit se dégrader puis être absorbé via l’intestin. Il faut compter 1 à 2h avant de voir les effets.
  • Dose recommandé : Les doses de produits riches en CBD varient de 5 mg à des centaines de milligrammes en fonction des personnes, et de leurs besoins. Les vendeurs pourront vous conseiller.
  • Partie du corps touché : L’intestin et le foie seront les premiers, puis les effets du CBD se répartissent uniformément dans le reste du corps.
  • Durée des effets : Entre 6 et 12h en fonction du dosage, et de la qualité des produits.

gelules cannabis cbdNous rajoutons ici les produits dérivés ingérés comme par exemple les gâteaux, le chocolat ou encore le beurre de CBD.

Le cannabidiol ingéré de cette façon est absorbé par les intestins et envoyés au foie.
Il faut environ une heure pour ressentir les effets du CBD lorsqu’on le prend à jeun, ou jusqu’à trois heures si la gélule est prise avec un repas.

Sur le chemin du foie, les cannabinoïdes interagissent avec les récepteurs de l’intestin, de sorte que l’effet sur des affections comme les maladies inflammatoires intestinales sera plus prononcé. Une fois dans le foie, des enzymes vont commencer à modifier le cannabidiol dans un processus appelé « métabolisme de premier passage ».

L’effet plus durable des gélules et des capsules les rend appropriés pour le traitement de nombreuses maladies chroniques, tel que le mal de dos, l’anxiété et le stress, rhumatismes etc…

Huile de CBD – Sous la langue (sublinguales) et bucco-muqueuses

  • Apparition des premiers effets : Il faut compter entre 15 minutes et 1h pour voir les premiers effets arriver.
  • Dose recommandé : Entre 2,5 et 5 mg est une dose initiale courante. Cependant, chaque corps humains est différents. N’hésitez pas à faire vos propres tests de dosage, sans abuser évidemment et en variant petit à petit les doses.
  • Partie du corps touché : Grâce à la circulation sanguine de la bouche, cela arrivera rapidement au cerveau, puis se répartira uniformément dans le reste du corps.
  • Durée des effets : Les effets dureront entre 6 et 8h. Après cela, la majorité du cannabidiol aura été métabolisé et/ou éliminé par l’organisme.

Les gouttes d’huile posées sous la langue sont absorbées directement dans les vaisseaux sanguins de la bouche et sous la langue. Si le produit est pulvérisé sous la langue, le patient doit essayer d’attendre au moins une minute avant d’avaler (voir Ingestion accidentelle ci-dessous pour comprendre pourquoi).
Les effets commencent habituellement après 15 à 30 minutes et atteignent leur maximum environ une heure et demie après l’administration. Pour des raisons de consistance, il est préférable d’éviter de manger ou boire juste avant ou après l’utilisation d’une teinture (nom que vous entendez parfois pour parler d’extrait).

Les teintures d’huile de cbd pour muqueuses buccales se présentent habituellement sous deux formes : un vaporisateur sous la langue ou un compte-gouttes avec une marque à un volume spécifique (habituellement 0,5 ml ou 1,0 ml). Cela permet un dosage constant et mesurable. Portez une attention particulière aux étiquettes de ces produits qui vous donneront des indications précises du produit que vous avez.

Les teintures impliquent un solvant comme l’éthanol ou l’huile de sésame. Certains des effets secondaires indésirables attribués aux extraits de cannabis peuvent en fait être dus à l’ingestion de grandes quantités d’huile végétale.

Ingestion accidentelle

Bien que les sprays sublinguaux puissent fournir un dosage rapide et précis, ils sont souvent compliqués à comprendre au début pour les utilisateurs. Si vous vaporisez de l’huile de CBD sous la langue, mais que vous l’avalez immédiatement, votre corps en traitera la majeure partie comme un aliment comestible. Cela signifie que vous recevrez une dose plus faible sur une plus longue période de temps. Avec les produits au CDB, l’effet peut s’en trouver très affaibli dans ce cas.

Interactions entre les médicaments et le CBD

Il n’a pas été démontré que de faibles doses de cannabis cannabidiol causent des interactions problématiques avec d’autres médicaments.

Cependant, lorsque les gens commencent à utiliser des centaines ou des milliers de milligrammes de CBD, l’organisme peut avoir de la difficulté à décomposer les autres produits pharmaceutiques qu’une personne prend.

Mais de telles doses élevées ne sont normalement pas nécessaires pour un bénéfice thérapeutique lorsqu’on utilise des produits de qualité.

Les personnes atteintes de certaines affections ou celles qui ne peuvent avoir accès qu’aux isolats de CBD peuvent avoir besoin d’utiliser de fortes doses. Informez votre médecin si vous prenez de fortes doses de CBD, afin qu’il ou elle puisse vous aider à gérer les interactions cbd-médicaments potentielles.

Autres voies d’administration du cannabis cbd

Pommade et crème

Ces deux formes de produits font parties des produits les plus courants à base de cannabis. Ils peuvent être utilisés efficacement pour des problèmes de peau ou d’articulations, mais ne seront pas absorbés dans le sang. La présence de terpènes ou de cannabinoïdes acides non toxiques (THCA et CBDA) semble augmenter la perméation cutanée, mais pas suffisamment pour la faire pénétrer dans le sang. De fortes concentrations de terpènes dans les produits topiques peuvent irriter et endommager la peau.

Transdermique (patch)

Bien que les produits transdermiques soient appliqués sur la peau, leurs effets n’ont rien à voir avec les produits comme les crèmes et pommades. Un patch transdermique (équivalent au patch pour arrêter de fumer par exemple) est conçu pour libérer le cannabidiol dans la circulation sanguine à une vitesse constante.

L’administration transdermique devrait conférer une expérience similaire à l’utilisation d’huile en sublinguale, bien qu’un patch transdermique puisse être conçu pour fonctionner pendant de plus longues périodes. Il convient toutefois de noter qu’un isolat transdermique de CBD n’a pas réussi à traiter l’épilepsie dans un essai clinique, alors qu’un isolat sublingual de CBD a réussi. Toute entreprise qui prétend commercialiser un produit transdermique devrait disposer de données publiques démontrant à quel point il est bien absorbé.

Soluble dans l’eau

Les cannabinoïdes sont des produits chimiques en général « collants » et « cireux ».
Ils se mélangent bien plus facilement avec de l’huile, plutôt que de l’eau.
Il existe toutefois plusieurs façons de faire dissoudre les cannabinoïdes dans l’eau, ce qui permet d’obtenir des produits comme les boissons infusées au CBD (en général on achète des sachets similaires au thé ou infusion). Cependant les recherches dans ce domaine sont limitées.
Les processus qui rendent les cannabinoïdes solubles dans l’eau peuvent également faciliter l’absorption du CBD par votre corps. Cela signifie que ces produits auront un début plus rapide par rapport à un produit comestible (Par exemple, une 20ène de minutes) et la dose peut être plus forte sur une plus courte période de temps.

Le processus de solubilisation du CBD peut s’inverser avec le temps, de sorte que les groupes qui développent des formulations hydrosolubles doivent assurer la stabilité de leur produit. Dans l’ensemble, l’ingestion de cannabinoïdes solubles dans l’eau ne devrait pas être très différente de l’ingestion d’un aliment comestible, bien que le premier puisse se révéler plus rapide et un peu plus puissant.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut