Ce qu’il faut savoir sur le CBC

Ce qu’il faut savoir sur le CBC

Depuis que le cannabis intéresse la communauté scientifique, les études se sont majoritairement tournées vers le THC et le CBD. Ces deux composés sont en effet les plus abondants et ils présentent aussi de nombreux potentiels. Pourtant, les autres cannabinoïdes et même les terpènes présentent également de nombreux intérêts. Ainsi, d’autres éléments tels que le CBC ou cannabichromène commencent actuellement à intéresser les chercheurs.

Présentation du CBC

Le CBC est un cannabinoïde découvert par le Dr Mechoulam en 1966. Si à cette période il était considéré comme l’un des cannabinoïdes les plus présents, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, les variétés exploitées actuellement ont été sélectionnées pour être principalement riches en THC ou en CBD. Les autres cannabinoïdes tels que le CBG et le CBN sont généralement présents à un taux de moins de 1 %.

Puisqu’il a été longtemps ignoré par les chercheurs, les études à son sujet ne sont pas nombreuses. Les produits riches en CBC ne sont également pas très répandus. Mais tous les cannabinoïdes semblent actuellement profiter d’un gain d’intérêt. Ainsi, il se peut que de plus en plus de produits présentant plus de CBC soient disponibles sur le marché.

La formule chimique du CBC est C21H30O2. Il est initialement présent dans le cannabis sous sa forme acide, le CBCA. Au fil du temps et sous l’action de la chaleur, le CBCA se transforme en CBC. À son tour, ce dernier se dégrade en CBL (Cannabicyclol) sous l’action des rayons UV ou de la chaleur.

Quelles sont les particularités du CBC ?

Le CBC partage de nombreux points communs avec les autres composés présents dans le cannabis tels que le CBD. Il s’agit d’une substance non psychoactive et dont la consommation est tout à fait légale. Il dispose également des propriétés similaires au CBD et il se peut même qu’il soit plus efficace que ce dernier dans certains domaines.

Malgré tout, le CBC diffère des autres cannabinoïdes par le fait qu’il n’interagit pas directement avec les récepteurs endocannabinoïdes CB1 et CB2. En effet, le CBC a une affinité pour les récepteurs TRPV1 et TRPA1. Son action sur les récepteurs TRPV3 et TRPV4 est, quant à elle, modérée.

Les récepteurs TRP sont généralement situés dans l’enveloppe cutanée et ont un lien avec le mécanisme des douleurs nociceptives. De ce fait, le CBC pourrait avoir des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques importantes. Quelques études tendent d’ailleurs à révéler ces caractéristiques intéressantes du CBC.

Les études sur le CBC et les autres cannabinoïdes en général sont souvent effectuées sur des cobayes de laboratoire. C’est l’une des raisons pour lesquelles ses effets sur un organisme humain ne sont pas encore certains.

D’autre part, le CBC est principalement exploité pour la synergie qu’il a avec les autres cannabinoïdes. Il a été prouvé qu’il est capable d’amplifier les effets du THC et du CBD. Les découvertes sur le CBC se multiplieront peut-être lorsqu’il sera étudié plus souvent d’une manière indépendante.

Quels sont les effets du CBC ?

Tout comme le CBD et le THC, le CBC dispose également de propriétés anti-inflammatoires et antidépresseurs. Il a notamment été remarqué que ses effets antidépresseurs semblent supérieurs à ceux du CBD. Lorsque le THC est administré avec du CBC, il devient plus efficace contre les problèmes tels que l’inflammation du tractus intestinal ou contre les dèmes.

Étant donné que le CBC a une certaine affinité avec les récepteurs TRP situés dans la peau, il peut potentiellement soulager les réactions inflammatoires à ce niveau. En d’autres termes, son utilisation contre l’acné et les problèmes similaires est possible. Quelques études à ce sujet ont même été effectuées.

D’autres études suggèrent que le CBC est capable de stimuler la production des neurones (neurogenèse). Sur ces études, le CBC n’a toutefois servi que de complément au CBD. Les études sur la capacité du CBD à lutter contre les quelques maladies neurodégénératives sont en effet plus avancées. Néanmoins, il est possible qu’une utilisation plus poussée du CBC soit un jour envisageable.

Parmi les autres utilités potentielles du CBC, il y a son action contre les migraines, l’inhibition de l’absorption de l’anandamide et ses propriétés antibactériennes et antifongiques. Puisqu’il présente de nombreux intérêts, le CBC aura sûrement droit à plus d’études qui révèleront tous ses bienfaits.

En ce qui concerne les effets secondaires, les études ne sont pas suffisantes pour tous les connaitre. Pour l’instant, il est remarqué que le CBC est aussi bien toléré que les autres cannabinoïdes. Il n’y a également aucune chance qu’il rende stone ou euphorique étant donné qu’il n’est pas psychoactif.

Comment profiter du CBC ?

Même si le CBC n’est pas très connu du grand public, les produits qui en dérivent font petit à petit leur apparition. Certaines boutiques proposent, par exemple, des extraits purs de CBC principalement sous forme d’huile. Mais puisqu’il s’agit d’une substance difficile à extraire, il se vend à un prix souvent élevé. Les autres produits tels que les fleurs riches en CBC sont, quant à elles, encore très rares.

Puisque le CBC n’a pas encore révélé tous ses secrets, ce n’est d’ailleurs pas une bonne idée de se ruer vers les produits qui en dérive. Bien qu’il ne soit pas aussi nocif que le THC, il est probable qu’il ne soit pas tout à fait inoffensif. Il se peut également que ses effets ne se fassent pas aussi bien ressentir lorsqu’il est consommé sous forme d’isolat.

Pour l’instant, le meilleur moyen de profiter du CBC consiste à choisir les produits full-spectrum tels que les fleurs ou les huiles full-spectrum. Il sera présent en faible quantité, mais participera tout de même à l’effet d’entourage offert par les autres cannabinoïdes. Logiquement, seuls les produits CBD full-spetrum peuvent être consommés légalement puisque ces derniers proposent un taux de THC inférieur à 0,2 %.

Lorsque vous achetez vos produits, faites attention à ne choisir que les boutiques sérieuses. Si vous consommez des produits contenant un taux de THC supérieur au taux légal, vous risquez des ennuis avec la loi. Qui plus est, le THC est dangereux pour la santé et risque de vous plonger dans un état de dépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.