bonne weed meilleure beuh légale

Weed : Quelle beuh légale choisir ? Comment savoir si elle est bonne ?

Weed, beuh, ganja, Marijuana, Marie-Jeanne, Sensimilia, Skunk, herbe… voilà tout un panel de vocabulaire que vous connaissez certainement pour décrire les fleurs de cannabis.

Mais les connaissez-vous vraiment ?

Autrement dit, sauriez-vous réellement reconnaitre une bonne weed ?

Vous le savez, le cannabis est une plante aussi stupéfiante (sans mauvais jeu de mot), que complexe. Et il existe une multitude de variétés et de sous-variétés, rendant le choix de sa beuh difficile…

Du coup, comment savoir si la weed que vous vous apprêtez à acheter « c’est de la bonne » ?

C’est vrai. Avec plus de 400 composants chimiques comme les cannabinoïdes (CBD, CBG, THC, etc.), les trichromes, les terpènes (limonène, bornéol, pinène, myrcène, linalool, bêta-caryophyllène, et j’en passe…), et bien même les scientifiques ont encore du mal à décrypter cette plante, ô combien fascinante !

Alors imaginez un total néophyte qui doit choisir sa beuh parmi les centaines et milliers de produits dérivés du cannabis…

Dans cet article, je vais vous expliquer comment bien choisir sa weed (et de la weed légale bien évidemment), et vous donner quelques conseils pour reconnaitre de la bonne beuh.

 

Les différents types de weed

Dans un premier temps, il est important de s’intéresser au type de weed que vous allez acheter. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe diverses souches de cannabis, procurant chacune des effets bien différents.

Par conséquent, en fonction de l’effet que vous désirez, il sera bon de choisir la beuh qui vous convient !

Et pour faire simple, vous trouverez généralement trois variétés de cannabis sur le marché, à savoir :

  • Le Cannabis Indica
  • Le Cannabis Sativa
  • Et un hybride (un mélange) de ces deux premières espèces.

Ce sont essentiellement ces trois souches que vous rencontrerez dans les shops spécialisés en beuh légale.

Alors voyons tout de suite qu’est-ce qui différencie ces trois types de beuh.

 

La weed Indica : quels effets ?

Si vous voulez une beuh légale qui procure des effets relaxants, alors il faudra vous diriger vers la variété de weed : Indica.

De nature plus concentrée en CBD, la weed Indica a des vertus apaisantes aussi bien sur le corps et l’esprit.

En effet, elle permet de soulager différents maux physiques (comme les douleurs chroniques type arthrose par exemple) et différents troubles psychiques (comme le stress et les insomnies par exemple).

La weed Indica est plus souvent utilisée comme un sédatif pour réduire vos tensions quotidiennes à tous les niveaux, que ce soit sur le plan physique ou mental.

Donc si vous cherchez à vous relaxer après une dure journée de labeur, une façon de calmer certaines douleurs, ou un moyen de vous endormir plus facilement, optez sans hésiter pour une beuh légale type Indica.

 

La weed Sativa : quels effets ?

Contrairement à la weed Indica, la Sativa quant à elle est plus énergisante et stimulante. Cela vient notamment de sa composition en THC plus élevée.

Attention, si vous voulez acheter de la beuh légale, le taux de THC ne doit pas dépasser 0.2%.

Ainsi, en prenant du cannabis Sativa, vous devriez ressentir des effets plus euphorisants et psychologiquement stimulants.

Il est dit que les souches type Sativa favorisent la créativité et le processus d’analyse. Il est donc conseillé de l’utiliser en journée pour éveiller votre mental.

 

Et qu’en est-il du cannabis hybride ?

Une souche dite hybride est généralement un mélange de Sativa et d’Indica. Elle est utilisée pour répondre à des besoins moins spécifiques, si ce n’est pour se sentir mieux de façon globale. Et parle là, j’entends notamment la réduction du stress et de l’anxiété.

La weed hybride peut-être consommée à toute heure de la journée (n’en abusez pas évidemment). Mais faites attention à ne pas choisir n’importe quoi.

Car que ce soit une beuh Indica, Sativa ou hybride, il y en a forcément des bonnes et des moins bonnes…

 

Qu’est-ce qu’une bonne Weed et une mauvaise Weed ?

Voyons maintenant ensemble les signes caractéristiques d’une bonne et d’une mauvaise Weed. En suivant ces quelques conseils, vous saurez repérer si “c’est de la bonne” ou non.

 

La provenance et l’origine de la Weed

Dans un premier temps, renseignez-vous sur la provenance de votre weed. Demandez-vous comment l’herbe a été cultivée, dans quelles conditions et par qui.

Un producteur de beuh de qualité sera nécessairement transparent sur ses méthodes de production, et utilisera des procédés naturels.

Évitez la weed dont vous ne connaissez pas la provenance et encore moins de la weed produite industriellement avec des composants chimiques, bien souvent toxiques (pesticides, matériaux lourds… vous savez de quoi je parle).

Une bonne weed est une weed légale qui dispose également de certificats de contrôle, permettant de d’attester et de prouver la qualité du produit.

Soyez donc également vigilant à cela. Les boutiques en ligne de CBD par exemple mettent en avant leurs certificats de qualité, donc tenez-en compte.

Ces premiers conseils vous permettront déjà de faire pas mal de tri avant achat.

 

Les goûts, les couleurs et l’aspect

Mais si vous êtes novice en la matière et que visuellement ou gustativement vous avez du mal à faire la différence entre une bonne et une mauvaise weed, suivez ces autres conseils.

Tout d’abord, visuellement, vous reconnaitrez une bonne weed à sa couleur bien verte, notamment pour la Sativa, ou à sa couleur un peu plus sombre pour la Indica. Si votre beuh a une couleur bizarre, commencez à vous poser des questions.

Quoique… Il arrive de tomber sur de bonnes variétés aux couleurs plus extravagantes. Mais généralement retenez que la couleur naturelle est le vert avec de jolies teintes au niveau des fleurs.

Ensuite et toujours visuellement, si vous recevez votre beuh avec « tout plein » de graines et de tiges, c’est plutôt mauvais signe. Le producteur ne s’est pas embêté (pour rester poli) à trié la marchandise, et vu le prix au gramme, il est plutôt fâcheux de trouver du déchet…

Aussi, vous saurez reconnaitre une bonne beuh à son aspect général. Si vous recevez de la weed toute hachée et en piteuse état, probablement que le processus de récolte a été réalisé machinalement. Le signe que vous avez une bonne weed entre les mains, est qu’elle soit en bonne état, donc probablement récoltée minutieusement à la main par un producteur attentif à son produit.

 

L’odeur particulier d’une bonne weed

Enfin, attardez-vous naturellement à l’odeur et aux arômes que dégage votre weed.

Concrètement si elle ne sent pas grand-chose, je doute qu’elle puisse vous procurer beaucoup d’effets…

Au contraire, si elle dégage une odeur forte et agréable tant qu’à faire, vous vous régalerez certainement.

Bien sûr il existe différentes saveurs selon les variétés. Et puisque les goûts et les couleurs appartiennent à chacun, je ne peux vous conseiller là-dessus.

Lemon, Orange Bud, Pineapple, Cookie, Cheese… vous disposerez d’un choix conséquent de variétés de weed !

Mais sachez que si votre beuh a une odeur assez faible, ou sent le foin par exemple, ne vous attendez-pas à quelque chose de qualitatif.

Pour reconnaitre une bonne beuh Sativa par exemple, vous devriez sentir des arômes se rapprochant des graines de café. Et pour ce qui est d’une bonne beuh Indica, vous devriez retrouver des arômes plutôt fruités.

En tout cas, la meilleure des weed sera celle qui saura éveiller vos sens et qui vous procurera les meilleurs effets attendus.

 

Autres caractéristiques pour reconnaitre une bonne weed

Pour les plus pointilleux d’entre vous, voici quelques autres signes distinctifs pour reconnaitre une bonne weed !

 

La couleur du bourgeon pour reconnaitre un plant en bonne santé

Et commençons par le bourgeon. Le bourgeon est caractéristique d’une plante en bonne santé. Sur un plant de cannabis, si vous constatez que les fleurs virent aux teintes de jaune / beige ou arborent des couleurs fades brunâtres, alors le plant est certainement de mauvaise qualité.

En revanche, si ce sont des couleurs plus « joviales » telles que le bleu, le rose ou même le pourpre, alors cela est signe que la plante de cannabis est plutôt en bonne santé !

 

Les traces de brûlures

Aussi, si vous vous apercevez que la fleur a un aspect blanchâtre, cela est signe que la plante a subi une exposition trop intense au soleil.

Autrement dit, elles ont été brûlées.

Et forcément, cela a un impact négatif sur la qualité des fleurs produites.

 

Les trichromes du cannabis

Ensuite viennent les trichromes.

Les trichromes sont ces cristaux que vous pouvez observer sur une tête de weed. Et ce sont eux qui contiennent à la fois les cannabinoïdes et les terpènes de la plante.

Ainsi, plus la fleur scintillera, plus cela signifiera qu’elle aura de trichromes. Une fleur dépourvue de trichrome, vous l’aurez compris, sera signe de mauvaise qualité…

 

Les hermas

Connaissez-vous maintenant les « hermas » ?

Les hermas (pour hermaphrodites), sont des petites excroissances qui peuvent apparaitre sur le bourgeon si la plante a subi un stress considérable.

« Elle n’a qu’à se fumer un petit joint de weed de CBD si elle est tant stressée » me direz-vous.

Non. Plus sérieusement, comme vous le savez ce sont les plants de cannabis femelles qui se consomment. Oubliez les plants mâles, ils n’ont aucun intérêt.

Le problème, c’est que parfois, les plants femelles ont tendance à développer des traits hermaphrodites, donc ces fameuses excroissances que certains appellent aussi « bananes » (allez savoir pourquoi).

Ces hermas sont développés par la plante femelle dans le but de s’auto-polliniser elle-même, comme un dernier baroud d’honneur avec de mourir.

Le fait que la plante n’a pas su capter suffisamment d’énergie pour se développer, conduit cette dernière à devenir hermaphrodite, donc à développer des traits masculins pour se reproduire elle-même une dernière fois avant de passer l’arme à gauche.

Mais rappelez-vous : seules les fleurs de weed femelles sont bonnes à consommer.

Donc à partir du moment où elles développent des hermas, il n’est pas conseillé de les consommer.

 

Les traces de parasites, champignons et autres moisissures

Enfin, soyez vigilant aux différents parasites, champignons ou autres traces de moisissures qui peuvent être présent sur la beuh.

Si vous constatez des tâches blanches inhabituel ou de la mousse ou des petites bestioles (moucherons, pucerons, etc.) vous pouvez jeter votre weed à la poubelle et allez vous plaindre à votre fournisseur.

Je pense que maintenant vous êtes prêt à faire la différence entre une bonne et une mauvaise weed !

 

Si vous souhaitez acheter des fleurs de CBD, totalement légales, je vous invite à consulter les différentes pages de mon blog.

Je vous y donne pleins de conseils sur le cannabis, la weed, la beuh ou peu importe comment vous l’appelez. Et notamment des conseils et avis sur les boutiques en ligne commercialisant les meilleures weed du marché.

Donc n’hésitez pas à lire tous ces conseils pour trouver la meilleure beuh qu’il soit.

Et pour que vous puissiez dire enfin : « Cette beuh, c’est vraiment de la bonne ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *