tendance consommation CBD

Consommation de CBD, est-ce juste une tendance ?

Une distinction entre la consommation illégale du cannabis et son usage médical a commencé à s’établir dans de nombreux pays. Le chanvre se différencie également du cannabis classique en raison de sa teneur plus élevée en CBD. Les scientifiques ont même découvert de potentiels bienfaits de cette substance. Devenu un véritable phénomène de mode en matière de bien-être, le CBD a ainsi conquis les consommateurs. Pour autant, est-il efficace ou est-ce juste une tendance ?

La légalisation du CBD sur le territoire européen

Comme le CBD provient initialement du cannabis, de nombreux pays ont interdit sa consommation dans un premier temps. Ce n’est qu’à l’issue du rapport d’études de l’OMS sur le caractère inoffensif de cette substance qu’un regard nouveau s’est porté sur le CBD. Les fabricants ont ainsi eu carte blanche pour proposer le CBD librement aux consommateurs.

Le fait est que le marché du CBD reste très réglementé. Sachez que le cannabis est la principale source de cannabidiol. Or, cette plante est reconnue pour ses effets psychotropes. Il s’avère néanmoins que le côté psychoactif du cannabis est dû à son THC particulièrement élevé. Afin de permettre la consommation légale du CBD, les pays d’Europe ont donc établi une liste exhaustive. Cette dernière énumère toutes les variétés de cannabis autorisées à l’exploitation du CBD. C’est ainsi que le chanvre autorisé ou cannabis sativa s’est démarqué de la weed classique.

Même si les deux plantes présentent un aspect similaire, elles se différencient à leur concentration naturelle en CBD. En effet, le cannabis sativa ou chanvre est plus riche en cannabidiols et pauvre en THC. Inversement dans le cannabis classique, c’est le tétrahydrocannabinol (THC) qui est plus élevé. Pour espérer conquérir le marché français, le chanvre doit ainsi présenter un taux de tétrahydrocannabinol quasi inexistant. Les États européens ont d’ailleurs fixé une concentration maximale de 0,2 % en THC sur les plants de chanvre légal. Ce seuil est aussi valable pour les produits dérivés du CBD proposés sur le marché européen. En France, il s’agit de la teneur maximale en tétrahydrocannabinol autorisée pour tous les produits (fleurs, huiles, etc.) proposés sur son territoire.

Des législations strictes pour le CBD en France

La molécule de CBD ne génère aucun des effets euphorisants imputés au THC. Pourtant, sa conquête du marché français reste compliquée. Au début des années 2000, la production de chanvre en France a connu un bel essor. Ce n’est que vers mi-2010 que le CBD s’est véritablement étendu sur le marché français. À l’époque un flou juridique subsistait encore quant à la vente et l’usage sans risque du cannabis sativa L. Sa ressemblance avec sa cousine riche en THC exposait les producteurs et les consommateurs à de nombreux risques.

Pendant plusieurs années, le cannabis sativa L. restait très controversé en France. Cela n’a pas empêché sa croissance sur le marché français dans les années 2018. E-shops et boutiques physiques ont commencé à proposer des produits au CBD sur le territoire. L’apparition du Syndicat National du Chanvre soutenu par l’action des défenseurs du CBD a d’ailleurs contribué à la démocratisation du cannabis sativa L. en France.

La loi entourant l’usage du CBD a d’ailleurs connu un remaniement important à la fin des années 2021. Les autorités ont notamment sorti un arrêté encadrant la commercialisation du CBD sur le marché français. Il est désormais interdit de vendre en France les feuilles et fleurs de chanvre à l’état brut. En outre, seuls les produits CBD dérivés (produits cosmétiques, huiles, etc.) sont légaux dans l’Hexagone. Les décisions prises dans cet arrêté laissent toutefois perplexes les agriculteurs. Qui plus est, la France se classe en première position sur le marché de la production de chanvre en Europe. Elle occupe même la troisième place sur le marché mondial. Face à cet arrêté, les défenseurs du CBD comptent faire appel. En plus, les consommateurs français émettent pour la plupart des avis positifs sur l’efficacité du cannabidiol.

Comment le CBD a-t-il conquis les consommateurs ?

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à privilégier les produits de bien-être naturels. Dans la multitude de produits qui envahit le marché sur le territoire français, le CBD parvient quand même à se distinguer. Ce cannabinoïde doit sa popularité aux multiples vertus qu’il renferme. Cela fait maintenant plusieurs années que les scientifiques se penchent sur les actions du CBD sur la santé de l’Homme. De nombreux rapports d’études avancent des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques du CBD sur l’organisme humain. C’est ainsi que cette substance a séduit de plus en plus de consommateurs en France et partout ailleurs.

La plupart des usagers s’en servent par exemple comme d’une alternative naturelle aux anti-douleurs classiques. Certains consomment aussi le CBD pour régler leurs problèmes de sommeil. Les effets calmant et relaxant du CBD en font un produit efficace pour apaiser l’anxiété et le stress.

Qui plus est, le CBD se révèle doux et non addictif comparé au cannabis à usage récréatif. Les produits proposés sur le marché ciblent ainsi tous les âges (des trentenaires aux séniors). Pour autant, un produit CBD ne peut pas servir de médicament. Il faudra encore réaliser des études plus poussées avant de proposer un produit au cannabidiol purement thérapeutique. Pour l’heure, son usage reste simplement complémentaire aux traitements conventionnels. Dans tous les cas, l’effet apaisant du CBD permet d’améliorer de façon générale la qualité de vie de ses usagers.

L’arrivée en force de nouvelles méthodes de consommation

À l’instar du thé, le cannabis sativa L. est une plante légale en France. L’arrêté du 31 décembre 2021 remet toutefois en cause la vente des produits CBD sous forme de fleurs. Les usagers qui ne résident pas sur le territoire français peuvent profiter des bienfaits du cannabis sativa L. sous n’importe quel format. En revanche, ceux qui n’y habitent sont plus limités. Fort heureusement, l’engouement que suscite le cannabidiol a favorisé l’apparition de nouveaux produits sur le marché. Outre les fleurs, le CBD est désormais disponible sous forme de résine, et d’huile. D’ailleurs, l’huile CBD est actuellement l’un des produits les plus populaires en France. Sa simplicité d’usage en fait une alternative plus pratique aux fleurs.

Notez que la loi française autorise aussi la commercialisation du CBD sous forme de tisanes et d’infusions. Ainsi, il devient possible de profiter de l’effet relaxant de cette substance à tout moment de la journée.

Question praticité, différentes marques mettent en avant leurs compléments alimentaires à base de CBD. Ces derniers se présentent sous forme de capsules ou gélules enrichies à l’huile de cannabis sativa L.

De plus en plus accessible, le CBD est même disponible dans des formats alimentaires. Vous avez par exemple les bonbons CBD, les barres de céréales, les boissons et même les pâtes au CBD. Évidemment, la vente de tous ces produits reste très réglementée. Aussi assurez-vous que les taux de tétrahydrocannabinol restent inférieurs à 0,2 %. En dessous de ce seuil, vos produits CBD resteront légaux en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.