terpène caryophyllène avis

Le caryophyllène et ses effets — notre avis sur ce terpène

Le cannabis renferme différents cannabinoïdes, dont les plus actifs sont le THC et le CBD. La puissance des effets de cette plante est toutefois induite par un effet d’entourage qui implique la synergie entre ces cannabinoïdes et d’autres composants du cannabis : les terpènes et les flavonoïdes. C’est dans la catégorie des terpènes qu’appartient justement le caryophyllène. Découvrez ci-après mon avis au sujet de ce composant en particulier ainsi que ses effets.

Caryophyllène, de quoi s’agit-il ?

Scientifiquement parlant, le caryophyllène est appelé b caryophyllène. C’est un terpène naturel qu’on retrouve dans différentes plantes telles que le giroflier, le romarin et plus particulièrement dans le cannabis. À ce sujet, c’est la substance qui est généralement responsable des notes boisées et épicées retrouvées dans certaines variétés de chanvres. D’ailleurs, il s’agit de l’un des terpènes les plus abondants dans ce type de plante. À titre indicatif, sachez que cette substance à elle seule représente près de 25 % des terpènes qui composent une souche de cannabis.

Notez que le caryophyllène est un terpène commun à toutes les variétés de chanvre. Si sa teneur varie d’une plante à l’autre, il faut savoir qu’il est en mesure d’interagir avec le système endocannabinoïde humain au même titre que les cannabinoïdes eux-mêmes.

D’un point de vue scientifique, il s’avère que ce terpène sert majoritairement dans la fabrication d’huiles essentielles (huile de chanvre). Tout comme n’importe quel autre terpène, le caryophyllène apporte au cannabis sa saveur et son odeur. C’est justement ce qui suscite l’engouement des consommateurs pour ce terpène en particulier.

D’autre part, sachez que le caryophyllène demeure une substance inoffensive en raison de son caractère naturel. Même pour un usage alimentaire, ce terpène est donc sans danger pour la santé. Cette affirmation est d’autant plus soutenue par la FDA ou Administration des aliments et drogues. L’EFSA ou Autorité européenne de sécurité des aliments admet également son utilisation sans risque en tant qu’exhausteur de goût, additif alimentaire, aromatique ou même cosmétique. À cet effet, il n’est pas rare de retrouver le caryophyllène dans certaines sauces cuisinées, épices pré-mélangées, soins pour visage, cheveux et shampoings.

Fonctionnement du caryophyllène sur l’organisme

Comme évoqué plus haut, le caryophyllène agit de la même manière que les cannabinoïdes sur l’organisme. En ce sens, lorsque vous consommez du chanvre disposant d’une quantité de caryophyllène élevée, celui-ci interagit avec les récepteurs du système endocannabinoïde. Pour information, les cannabinoïdes tels que le CBD et le THC entrent en interaction avec les récepteurs CB1 et CB2 du SEC. Le caryophyllène, lui, n’interagit qu’avec le récepteur CB2. À cet effet, ce terpène est en mesure de déployer dans l’organisme tous ses effets thérapeutiques au même titre que le CBD.

Pour cette raison, bon nombre de consommateurs sont tentés de penser que les variétés de chanvre présentant un taux de caryophyllène élevé sont plus enclines à soulager efficacement les douleurs et les inflammations. Le problème réside dans le fait qu’il est pour l’heure difficile de déterminer exactement les teneurs terpéniques de chaque variété de chanvre et encore moins de distinguer la concentration de chaque terpène.

Comment reconnaître une variété avec une teneur élevée en caryophyllène ?

Même si le caryophyllène est en partie responsable de l’arôme poivré et épicé d’une variété, il est difficile de déterminer les souches particulièrement riches en ce terpène. Cela s’explique par le simple fait que la concentration élevée en caryophyllène n’induit pas forcément sur l’odeur du chanvre en général. Comme cette plante se compose de milliers d’autres terpènes, ces derniers génèrent collectivement des arômes distincts, mais qui se muent en un parfum plus complexe.

Quoi qu’il en soit, il a été avancé plus haut que le caryophyllène est généralement l’un des terpènes les plus dominants dans le cannabis. Si bien qu’un connaisseur saura aisément distinguer les particularités de sa saveur et de son parfum. Concrètement, je dirais que le caryophyllène dégage des notes spécifiques qui rappellent facilement le clou de girofle. Face à une variété ayant un goût terreux prononcé et une odeur épicée, je suppose que le taux de caryophyllène y est donc particulièrement élevé.

Afin de distinguer ces notes délicates en bouche, j’ai pour habitude de vapoter mes produits. De cette manière, je bénéficie d’une saveur plus intense ainsi que des effets plus prolongés. Notez que le vapotage est le mode de consommation que je recommande le plus. Si vous fumez votre joint, la combustion a tendance à écraser les subtiles odeurs dégagées par les terpènes. Cela nuit fortement à la qualité du produit notamment en termes de goût, sans parler des effets néfastes de la fumée sur vos poumons.

Les effets du caryophyllène

Quand bien même la consommation du cannabis et du chanvre est encore prohibée dans certains pays, les propriétés thérapeutiques de ces plantes ont été mises en lumière par de nombreuses études. Si ce sont surtout le CBD et le THC qui sont les premiers responsables des bienfaits qu’elles produisent, il s’avère que le caryophyllène y a aussi son rôle à jouer.

Selon les scientifiques, ce terpène aurait notamment des propriétés antimicrobienne, anti-inflammatoire, antidouleur, antioxydante, anticonvulsive et neuro-protectrice. À part cela, privilégiez une variété de chanvre riche en CBD et en caryophyllène aurait des effets bénéfiques lui permettant de lutter contre l’alcoolisme. Un rapport publié dans Pharmacology Biochemistry and Behavior fait notamment état d’une étude menée sur des souris rendues alcooliques. Il s’est avéré que des injections de caryophyllène sur les sujets ont permis d’observer une baisse notable de leur consommation d’alcool.

De récentes études ont par ailleurs mis en avant les propriétés analgésiques du caryophyllène ainsi que ses effets contre le stress et l’anxiété.

Les recherches menées à ce sujet se sont surtout focalisées sur l’interaction du caryophyllène avec le récepteur CB2. Il s’avère que ce dernier est associé à la régulation des inflammations et aux sensations de douleur. En ce sens, le rapport souligne les réels effets du caryophyllène sur la douleur et qu’une prise orale de ce terpène serait plus efficace que des injections d’analgésiques par voie sous-cutanée. Toutefois, les scientifiques estiment que d’autres études plus poussées devraient être menées afin de comprendre véritablement les actions du caryophyllène contre l’inflammation et la douleur.

Je précise que ces études ont surtout été effectuées sur des souris. Quoi qu’il en soit, elles ont révélé l’action du caryophyllène contre la neuro-inflammation de la colonne vertébrale chez les sujets ainsi que la réduction de leur douleur par le biais d’une prise de caryophyllène par voie orale. Selon l’étude parue dans le Physiology & Behavior, les chercheurs estiment que le caryophyllène serait un traitement potentiellement efficace pour traiter des douleurs chroniques. Par la même occasion, il permettrait de réduire l’anxiété et le stress.

Et enfin, il s’avère que le caryophyllène aurait également des propriétés anticonvulsives comme l’avance l’étude rendue publique dans Epilepsy & Behavior.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.